Ostéopathe : Etudes & Formation continue en ostéopathie à Paris

L’expérience clinique et le savoir scientifique de l’EO Paris au service d’une offre complète de formation continue pour les Ostéopathes professionnels

En tant que membre actif du 1er réseau d’écoles d’ostéopathie en France, et comme institution scientifique impliquée dans la recherche, l’EO Paris met son expérience et ses savoirs scientifiques au service d’une offre complète de formation continue pour les ostéopathes professionnels.

RÉFÉRENCEMENT DATADOCK

 L’EO paris est à présent référencée DATADOCK.

Plus d’informations : cliquez ici

A l’heure où l’apprentissage tout au long de la vie est appelé à jouer un rôle central dans les nouvelles politiques de formation, l’EO Paris s’engage à mettre son expérience théorique, pratique et clinique, ainsi que son savoir scientifique au service des ostéopathes professionnels.

Désireux d’accroître leurs connaissances, qualifications et compétences pour se spécialiser ou maîtriser les pratiques les plus récentes de la profession, les ostéopathes professionnels peuvent compter sur une offre de formation continue complète.

manipmainhor

Parmi les thèmes de l’EO Paris :

  • Prise en charge ostéopathique des sportifs,
  • Approfondissement des techniques et du concept.

Programme des stages Post-Grad de l’EO Paris 2019/2020

INSCRIPTION / Téléchargez le dossier d’inscription

Pour plus d’information contactez Nicolas DEWAELE par email : nicolas.dewaele@ecole-osteopathie-paris.fr

 

REPORTE – « ANATOMIE CLINIQUE APPLIQUEE A L’OSTEOPATHIE.
Stage de dissection Université Paris Descartes » EXCLUSIF !!

 

 

Antoine LEBOURHIS Ostéopathe D.O.

– Enseignant en anatomie humaine et chargé de travaux de dissection depuis 2010
– Master 1 en Anatomie (faculté de Médecine de Nantes)

 

 

 

DATES : La formation se déroule sur deux jours
LIEU : Centre Universitaire des Saints-Pères (Paris 6eme)
TARIFS : 350 euros / TARIFS Membres du Réseau Franc’Ostéo/ Adhérents de EOP ALUMNI : 300 euros ( 19 places disponibles)

Ce post- grad offre la possibilité de visualiser l’anatomie « en direct », de la palper, de la mobiliser.
Une introduction à la dissection sera proposée comprenant les règles du laboratoire d’anatomie, l’utilisation des principaux outils (ciseaux, bistouri, pince…)

Toutes les régions du corps humain peuvent être disséquées. Néanmoins certaines sont peut-être plus « prioritaires » (intérêt mécanique, fréquence des motifs de consultation etc, rapports anatomiques etc…).

Je propose une dissection « à la carte » :

Il sera possible de choisir 4 thèmes parmi les 6 thèmes suivants :

1. la tête et le cou : Il s’agit d’une dissection du « SCALP » puis après incision de la voûte, de la tête et du cou. Le grand intérêt de ce TP réside surtout dans la visualisation- palpation de la dure mère et de ses cloisonnements (et de l’ensemble des sutures, loges cérébrales ou cérébel-leuses et de leur contenu, visualisation d’une partie du trajet des nerfs crâniens). La dissection du cou est associée à la dissection de la tête (musculature antérieure et latérale, axe viscéral, vaisseaux et nerfs etc.)

2. le thorax : Il s’agit d’une dissection de la paroi antéro-latérale du thorax, du contenu du tho-rax (l’intérêt principal : la visualisation-palpation du « tendon » central par exemple, le cœur et ses enveloppes, les poumons).

3. Le membre supérieur : Sa dissection peut être associée au thorax.

4. Le rachis : Dissection plan par plan des muscles du dos et contenu vertébral (émergence des racines nerveuses, dure mère). L’intérêt majeur réside dans la visualisation-palpation des plans musculaires du dos (du sacrum jusqu’à l’occiput).

5. l’abdomen et pelvis : Dissection de la paroi antéro-latérale de l’abdomen. L’intérêt principal réside dans la visualisation-palpation des viscères et de leurs tissus de soutien, du muscle grand psoas et du plexus lombaire. Il s’agit probablement de la représentation
tridimensionnelle la plus difficile à effectuer en tant qu’étudiant ou praticien.

6. Le membre inférieur : Région glutéale, trigone fémoral, creux poplité, voute plantaire.

JUIN 2020 // Approche pluridisciplinaire théorique des déformations crâniennes : prévention, dépistage et orientation thérapeutique.

Date de séminaire : le samedi 6 juin 2020
Inscription sur le site de l’Ecole d’Ostéopathie de Paris rubrique formation continue
pour contacter les formateurs : formationbebesplagio56@gmail.com

But de la formation :

Cette journée a pour but de comprendre la mécanique d’installation d’une déformation crânienne positionnelle et de la prévenir précocement. Nous aborderons une prise en charge pluridisciplinaire afin d’en optimiser la correction.

Coût : 110 euros  la journée avec prise en charge possible par les organismes de formation continu.

Coût pour les membres d’EOP Alumni : 90 euros.

Lieu et jour de formation : EOP, 6 Allée de la 2ème Division Blindée, 75015 Paris

Durée de formation : 1 journée, 9h-13h et 14h30-18h30, soit 8h de formation.

Intervenants :

Léna Quistrebert : Ostéopathe DO, formée en ostéopathie pédiatrique et présidente de l’association bébés plagio 56

Marion Foubert : Masseur-Kinésithérapeute DE, orientée en périnatalité, vice-présidente de l’association bébés plagio 56

Alexis Guery : Ostéopathe DO, enseignant en ostéopathie

 

Synopsis :

La prévalence des plagiocéphalies occipitales postérieures d’origine positionnelle (PPOP) a augmenté ces 25 dernières années suite aux recommandations pédiatriques américaines de 1992 qui conseillent de faire dormir les nouveaux nés sur le dos, en prévention de la mort subite du nourrisson. Selon certaines études, de 30% à 46% des nouveaux nés sont touchés par une PPOP non synostosique et dans 25% des cas, elle persiste après l’âge de 3 ans.

Souvent considérées comme bénignes, il a été rapporté qu’elles pouvaient être en lien avec des complications ophtalmologiques, auditives et neuro-développementales. Les PPOP  sont des déformations résultant de forces mécaniques extérieures pré et post natales agissant sur la malléabilité du crâne en pleine croissance. Les traitements recommandés sont basés sur du repositionnement postural ainsi qu’une prise en charge physique ayant une action sur la musculature cervicale et du tronc.  Ils sont cependant jugés réellement efficaces sur les enfants de moins de 4 mois. La prévention, le dépistage précoce et le suivi sont des éléments clé de la prise en charge.

La prise en charge des enfants atteints des déformations crâniennes est complexe : les conduites à tenir communes aux différents professionnels en incluant l’environnement de bébé sont disparates, parfois erronées.                                   

Programme de la formation

// MATIN :    9h-13h00

INTRODUCTION DE LA JOURNÉE / PRÉSENTATION :

1 : Déformations crâniennes

CONGENITALES = CRANIOSTENOSE :

  • Définition
  • syndromique et non syndromique

POSITIONELLES :

  • Définition plagiocephalie / brachycéphalie / dolichocéphalie
  • Causes primaires
  • Facteurs de risques : pendant la grossesse, à l’accouchement, en post partum
  • Les torticolis musculaires et posturaux : définitions, signes et causes

2 : La Prévention

  • Comment mener une prévention efficace pour nous thérapeute : dès la grossesse +++, facteurs de risques connus et signe d’appel pour une prise en charge précoce AVANT l’apparition des déformations
  • Conseils aux parents et de l’entourage du bébé, importance de leur rôle.

3 : Prise en charge et traitement

  • Arbre décisionnel de prise en charge
  • Traitement
  • Protocole de repositionnement
  • Intérêt de l’approche pluridisciplinaire +++
  • Présentation du rôle du pédiatre, du kiné, de l’ostéo, du psychomotricien
  • Pourquoi les traiter ?

————————————  Pause ————————————

4 : Mesures crâniennes

  • Intérêt, Objectif des prises de mesures
  • Classification
  • Les différents outils de mesures
  • Les différentes mesures selon les déformations
  • Pratique

———————————— Pause du Midi – 13h00 – 14h30 / Echange avec les participants ————————————

// APRES MIDI : 14h30 – 18h30

5 : Motricité et intégration des réflexes archaïques du tout petit

I. Les Reflexes archaïques

1°. Un réflexe archaïque c’est quoi ?

2°. Un réflexe archaïque ça sert à quoi ?

3°. Comment s’intègrent nos réflexes ?

II. Développement moteur de l’enfant et déformation crânienne – Généralités

III. Intérêt de la Motricité libre

IV. Développement Moteur du tout petit

1°. Je viens de naître

2°. J’évolue au sol, à plat : 0 – 6 mois

3°. Je me déplace au sol : 5 – 10 mois

4°. Je me verticalise pour me mettre debout : après 8 mois

5°. Je me mets debout, j’explore l’espace autour de moi et je marche : 11-18 mois.

 

————————————Pause : 17h————————————

6. Cas cliniques/échanges : Cas concrets de cabinet, avec photos, vidéos, rôle de chacun

7. Questions fin journée :  Conclusion

 

JUIN 2020 // Techniques ostéopathiques “non spécifiques” dites multipolaires / José KUNZLER

Date de séminaire : les 11, 12 et 13 juin 2020

Inscription sur le site de l’Ecole d’Ostéopathie de Paris rubrique formation continue
pour contacter le formateur : contact@ecole-osteopathie-paris.fr

But de la formation :

Ce cours fait suite au séminaire  1/ HVBA qui montre des techniques très spécifiques et “ciblées” dans les situations de patient algiques et  sub-aigues.

Prix de la formation : 650 euros, 550 euros pour les membres de EOP Alumni et réseau Franc’ostéo

Lieu et jour de formation : EOP, 6 Allée de la 2ème Division Blindée, 75015 Paris

Durée de formation : 3 journées, 9h-12h et 13h30-17h30, soit 8h de formation par jour, 24h au total.

Intervenant : José KUNZLER
DO,Bsc Hons, Westminster Univ.London UK
Post Grad.diploma in Western Medical Acupuncture, Auckland University of Technology, Auckland NZ
Kinésithérapeute, DE, Paris St Maurice-France
José est un  ostéopathe clinicien et enseignant, pré et post gradué. Il vit en NZ depuis 1999.

 

 

 

 

 

Synopsis :

 

Ces nouvelles techniques multipolaires séminaire 2 peuvent variées d’un touché kinésique superficiel a  une palpation plus structurelle voire une combinaison des 2.

Elles s’adressent aux patients avec des pathologies  complexes avec  des douleurs persistantes.

L’imagerie moderne montre clairement les différents sites cérébraux des “afférences” douloureuses des cas chroniques (1).

L’axe HPA (hypothalamus-pituitaire- surrénales ) devient dysfonctionnel. Le système autonomique est perturbé. Les techniques ostéopathiques peuvent créer des changements mesurables visant à équilibrer le système autonomique du patient(2).

Les manipulations multipolaires, suivant l’indication, créent une information centrale (hypothalamique) plus puissante (image d’un circuit électrique en série) par opposition aux techniques spécifiques (circuit parallèle) plus adaptées à la douleur aigue.

Le 12 juin 2019, l’EOP a accueilli 4 ostéopathes, cliniciens et enseignants. Le but des 4 présentations étaient de montrer aux jeunes auditeurs diplômés différentes approches, différents outils “techniques” ou modèles tant diagnostiques que thérapeutiques.

J’ai noté un point commun à tous, la qualité dans la réalisation technique.

En février 2005, au vue de faire reconnaitre l’ostéopathie en France, le ROF a publié un document qui montre sans équivoque que la majorité des blessures graves post manipulatives  s’adressent aux jeunes femmes. (3).

Ce document prouve que la contre-indication des manipulations n’est pas tant en cause mais bien la maladresse technique du praticien.

Ce cours n’est qu’un modèle parmi d’autre sur la qualité de réalisation.

  1. theaustralian.com.au/health-science/training-the-brain-to-beat-the-pain.
  2. Measurable changes in the neuro-endocrinal mechanism following spinal manipulation. Article-medical hypotheses-oct 2015- Kesava Kovanur Sampath et al.
  3. Livret1: Analyse critique des risques attribues aux manipulations du rachis cervical et recommandations de bonne pratique.fev2005- ROF-

Programme de la formation

Jour 1 : Révision
– Vision de techniques a haute vélocité
– Leviers combines
– Amplitude basse
– Mise en tension multiparamétrique
– Notion fluidique de la mise en tension.

Jour 2 : Assemblage technique sur 2 segments séparés :
Adaptations sur 2 charnières en simultanées.

Jour 3 : Techniques à tendance cardio- modératrice
Action sur le système parasympathique :
-la tête
-le cou
-le thorax
-les épaules
-le bassin
-les lombaires.

 

Juin 2020 // Techniques structurelles périphériques par José Kunzler

Date de séminaire : les 14 et 15 juin 2020

Inscription sur le site de l’Ecole d’Ostéopathie de Paris rubrique formation continue
pour contacter le formateur : contact@ecole-osteopathie-paris.fr

But de la formation :

Le cours va adapter le principe de mise en tension a multi paramètre, déclenchement a haute vitesse sur les articulations des membres supérieurs et inférieurs.

Prix de la formation : 430 euros , 330 euros pour les membres de EOP Alumni et réseau Franc’ostéo

Lieu et jour de formation : EOP, 6 Allée de la 2ème Division Blindée, 75015 Paris

Durée de formation : 2 journées, 9h-12h et 13h30-17h30, soit 8h de formation par jour, 16h au total.

Intervenant : José kunzler
DO,Bsc Hons, Westminster Univ.London UK
Post Grad.diploma in Western Medical Acupuncture, Auckland University of Technology, Auckland NZ
Kinésithérapeute, DE, Paris St Maurice-France

José kunzler est un clinicien ostéopathe et enseignant, pré et post gradué. Il vit en NZ depuis 1999.

 

Synopsis :

Ce cours propose un ensemble de techniques et de méthodes permettant le développement gestuel nécessaire pour accéder à la maitrise des techniques périphériques en minimum leviers.
Le tout donne à l’étudiant des protocoles applicables immédiatement en cabinet dès la fin du séminaire.

Programme :

Jour 1- le Membre supérieur
L’épaule est décrite dans ses pathologies avec notamment les conséquences possibles au niveau du rachis cervical, et de la ceinture scapulaire- Les techniques incluent des techniques “viscérales “sur plèvre et poumon – de même l’implication des articulations costo-vertébrale seront abordées.
Le coude, poignet et main seront étudiés.

Jour 2- Le Membre inférieur.
La hanche est décrite avec ses compensations directes sur le rachis lombaire et le bassin- Des outils techniques sur le psoas et le rein montrent un effet majeur sur l’amélioration de l’amplitude de hanche.
Le genou, cheville et pied seront abordés.